Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada à organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Partagez cette page

ARCHIVÉ - Journée de sensibilisation à la santé sexuelle et génésique – 12 février 2012

Avertissement Cette page a été archivée

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du CanadaLien externe, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

 

La Journée de sensibilisation à la santé sexuelle et génésique a lieu tous les ans le 12 février. Il s’agit d’une occasion d’accroître la sensibilisation aux questions de santé sexuelle et génésique (cette dernière est aussi appelée santé de la reproduction). C’est aussi l’occasion de s’informer et d’informer les autres des façons de réduire la transmission des infections transmissibles sexuellement (ITS).

Les ITS demeurent une source de préoccupation croissante pour la santé publique. Les taux signalés de chlamydia, de gonorrhée et de syphilis infectieuse ont augmenté de façon constante au cours des dix dernières années. La majorité des cas de chlamydia et de gonorrhée continuent d’être observés chez les Canadiens âgés de 15 à 29 ans : en effet, 80 % des cas de chlamydia et 70 % des cas de gonorrhée sont signalés dans ce groupe d’âge. Toutefois, les taux signalés pour ces infections chez les adultes d’âge moyen (âgés de 40 à 59 ans) ont aussi beaucoup augmenté au cours de la même période.

L’Agence de la santé publique du Canada collabore étroitement avec des partenaires provinciaux et territoriaux pour le suivi des tendances en matière d’ITS et pour la création et la diffusion d’outils qui contribuent à la prévention, au diagnostic, au traitement et à la prise en charge des ITS.

L’Agence appuie également l’éducation approfondie en matière de santé sexuelle comme outil essentiel à la prévention des ITS. L’Agence continue de mener des projets de promotion de la sensibilisation à la santé sexuelle efficaces au sein de la population canadienne. L’Agence a travaillé avec des spécialistes pour la rédaction et la révision des Lignes directrices canadiennes pour l’éducation en matière de santé sexuelle, qui offrent des conseils aux pédagogues et aux professionnels de la santé et appuient la création et la mise en œuvre de programmes efficaces de promotion de la santé sexuelle.

Puisque de nombreuses ITS ont peu ou pas de symptômes apparents, il est possible pour une personne d’être infectée sans même le savoir. Les ITS peuvent mener à de graves complications pour la santé si elles ne sont pas traitées. Un dépistage régulier des ITS, y compris du VIH, réalisé par un professionnel de la santé est important pour toute personne active sexuellement, car de nombreuses ITS (comme la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis) sont faciles à traiter.

En cette Journée de sensibilisation à la santé sexuelle et génésique, j’encourage tous les Canadiens et les Canadiennes à consulter le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada pour s’informer et informer les autres des façons de réduire la transmission des ITS.

L’administrateur en chef de la santé publique,
Dr David Butler-Jones