Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada
Aidez le gouvernement du Canada organiser son site Web! Remplissez un questionnaire anonyme de 5 minutes. Commencez maintenant.

Prévention et contrôle de la grippe durant une pandémie pour tous les milieux de soins

[Page précédente] [Table des matières] [Page suivante]

Annexe C – Liste de vérification - Évaluation du risque organisationnel pour la grippe pandémique

Objectif de la liste de vérification – Évaluation du risque organisationnel pour la grippe pandémique :

La liste de vérification pour l’évaluation du risque organisationnel est un outil servant à évaluer la disponibilité et l’efficacité des installations fixes/infrastructures d’une organisation de soins de santé et leur conformité aux mesures techniques, administratives et des équipements de protection individuelle (EPI) pour prévenir la transmission des infections associées aux soins de santé causées par des virus respiratoires, y compris la grippe. L’évaluation du risque organisationnel effectuée durant la période inter-pandémique, accompagnée d’une réévaluation périodique, devrait permettre aux milieux de soins de se préparer, de planifier et de gérer une grippe pandémique afin de réduire le plus possible le risque couru par les travailleurs de la santé (TS), patients, visiteurs, de contracter la grippe dans une organisation de santé.

La liste de vérification se subdivise en quatre volets distincts :

  1. Évaluation de la rigueur et de l’efficacité des programmes existants de l’organisation en matière de prévention et contrôle des infections (PCI) et de santé au travail (ST);
  2. Planification de la gestion de la grippe pandémique dans les milieux de soins permanents et temporaires;
  3. Planification du repérage et de gestion des TS présentant des symptômes qui s’apparentent à ceux du virus de la grippe pandémique;
  4. Planification de l’éducation et de la formation aux compétences pour les TS en matière de grippe pandémique.
Volet 1 : Évaluation organisationnelle des programmes existants de prévention et de contrôle des infections et de santé au travail (Annexe F, section VI.1.)
# Article Activité Complété En cours À débuter Sans objet Remarques
Évaluation du programme existant de santé au travail (Section VI.1.1.)
1 Programme d’immunisation Élaborer et appliquer des protocoles d’immunisation de tous les TS, y compris le prétriage préparatoire au placement et l’évaluation. Cela comprend évaluer l’état de tuberculose et offrir l’immunisation appropriée à tous les TS sans preuve d’immunité (y inclus les employés affectés à l’entretien ménager, à la buanderie et à la gestion des déchets). Les immunisations comprennent : hépatite B; grippe annuelle (voir article 2 ci-dessous); injection de rappel de tétanos; rougeole, oreillons, coqueluche acellulaire, infection pneumococcique, rubéole (MMR); et varicelle. (Section VI. 1.1.1.)          
2 Programme de prévention de la grippe Élaborer et appliquer des protocoles de prévention de la grippe saisonnière comprenant une éducation et une immunisation annuelle à l’intention des TS, ainsi que des stratégies pour surveiller et améliorer les taux d’immunisation. (Section VI.1.1.1.)          
3 Évaluation du risque en milieu de travail Élaborer et appliquer un processus servant à évaluer le milieu de travail des soins de santé pour détecter les dangers infectieux potentiels (et tous les autres dangers de santé et sécurité) associés aux activités du travail dans le cadre d’inspections et d’évaluations régulières permanentes et par l’adoption de mesures correctrices. (Section VI.1.1.2.)          
4 Programme de protection respiratoire Élaborer et appliquer un programme de protection respiratoire pour l’usage des appareils de protection respiratoire (classe N95 ou à filtration supérieure), dans les organisations de soins de santé où les travailleurs sont requis de porter un équipement de protection respiratoire. Cela comprend le prétriage sanitaire, les tests d’ajustement et leur répétition, ainsi que la formation de tous les TS qui pourraient devoir porter un APR lors d’une IMGA. (Section V.6.2.4.)          
5 Programme de surveillance – TS présentant des symptômes d’infections aiguës Établir un processus de repérage précoce, de confinement, d’investigation et de déclaration des TS présentant des symptômes d’infections aiguës. Cela inclut des politiques relatives aux TS sur l’auto-évaluation et la déclaration d’une maladie infectieuse aiguë à la ST, un processus permettant d’enregistrer les absences des TS dues à une infection, des procédures pour gérer les TS malades de manière à ce qu’ils n’exposent pas leur entourage sur le lieu de travail, de même qu’un processus servant à déterminer si les grappes de travailleurs malades sont associées à des éclosions/grappes d’infections associées aux soins de santé (IASS), y compris la grippe, dans les populations de patients. (Section VI.3.)          
Évaluation du programme existant de prévention et contrôle des infections (Section VI.1.2.)
6 Professionnels de PCI Évaluer et instaurer des mesures adéquates pour assurer un nombre suffisant de professionnels en prévention des infections pour la taille et la complexité de la population de patients. (Section VI.1.2.)          
7 Programme de surveillance des infections associées aux soins de santé (IASS) Élaborer et appliquer un programme de surveillance IASS pour suivre les tendances, détecter et gérer les éclosions des infections causées par les virus respiratoires. Cela comprend une procédure systématique pour déterminer si les grappes de TS atteints d’une maladie respiratoire peuvent être associées à des éclosions/grappes d’IASS, y compris la grippe, dans les populations de patients. (Section VI.1.2.)          
8 Programme de prétriage de la grippe Développer et mettre en œuvre des méthodes de repérage précoce, de confinement, d’investigation et de déclaration des individus (patients, visiteurs, etc.) présents dans les milieux de soins qui présentent des symptômes de SG. (Section VI.1.2.)          
9 Fournitures et équipements de protection individuelle (EPI) Déterminer des mesures pour obtenir et maintenir des quantités suffisantes d’équipements/ produits/matériaux recommandés pour le programme de PCI afin de prévenir l’exposition aux virus respiratoires et leur transmission. Cela comprend déterminer les exigences et les moments opportuns d’achat et de stockage. (Section V.6.3.)          
10 Programme de pratiques de base et de précautions additionnelles (PBPA) Développer et mettre en œuvre un programme de PBPA, contenant des protocoles, de l’éducation et de la formation, pour prévenir ou réduire la transmission d’un agent respiratoire infectieux d’une source infectée ou d’un environnement contaminé à un hôte réceptif. (Section V.2.)          
  a) Hygiène des mains Créer et mettre en œuvre des protocoles pour l’hygiène des mains, ainsi qu’un programme permanent d’éducation et de formation pour les TS, patients, visiteurs, etc., dans toutes les organisations de soins de santé. Cela inclut l’établissement de vérifications de conformité et l’application de mesures visant à améliorer le respect des pratiques pour l’hygiène des mains. (Section V.6.2.6.1.)          
  b) Équipement de protection individuelle (EPI) Établir le bon usage des gants, blouses, protection des yeux et du visage, masques et appareils de protection respiratoire, et mettre en place des vérifications de conformité au bon usage des EPI pour les TS et des mesures pour améliorer la conformité. (Section VI.3.)          
  c) Contrôle des sources infectées Élaborer et appliquer un programme comprenant des protocoles, de l’éducation et de la formation pour réduire les contacts en personne entre les sources infectées présentant des symptômes de SG et les hôtes réceptifs. Cela comprend l’hygiène respiratoire, affiches, distributeurs de masques et de papiers mouchoirs, fournitures, utilisation et entretien de l’équipement de protection individuelle (EPI), désinfectant pour les mains à base d’alcool (DMBA), manutention des déchets et des objets piquants ou tranchants, et immunisation des patients. (Section VI.1.2.)          
  i) Hygiène respiratoire Mettre au point et instaurer un protocole d’hygiène respiratoire et un programme d’éducation et de formation sur les mesures de contrôle à la source pour l’hygiène respiratoire. Cela comprend des processus destinés à réduire la génération d’aérosols survenant durant les interventions médicales générant des aérosols et l’exposition à ceux-ci. (Section VII.1.5.4.)          
  ii) Affiches Créer et placer des affiches (multilingues) à travers l’organisation pour enseigner et favoriser l’hygiène des mains et l’hygiène respiratoire chez toutes les personnes présentes dans l’organisation de soins de santé. (Section VII.1.4.)          
  iii) Distributeurs de masques et de papiers mouchoirs Installer des distributeurs de masques et de papiers mouchoirs dans les entrées, points de service, zones de triage, d’évaluation, d’attente et de soins aux patients, faciles à utiliser par les TS, visiteurs, etc. (Section VI.1.2.). Élaborer du matériel didactique pour enseigner au public comment mettre et enlever un EPI.          
  iv) Désinfectant pour les mains à base d’alcool (DMBA) Installer et mettre en œuvre l’utilisation de DMBA aux points de service de toutes les zones de soins aux patients, incluant les zones de triage, d’évaluation, d’attente et de soins aux patients. Fournir des bouteilles individuelles de DMBA à l’usage des TS dans les endroits où il est impossible d’installer un distributeur sur le mur ou au chevet du lit. (Section V.6.2.6.1.)          
  v) Contenants à déchets Placer des poubelles mains libres fermés dans les zones de triage, d’évaluation, d’attente et de soins aux patients. (Section V.6.2.6.7.)          
  vi) Contenants à objets piquants ou tranchants Fournir et entretenir suffisamment de contenants à objets piquants ou tranchants aux points de service des zones de triage, d’évaluation, d’attente et de soins aux patients. (Voir Pratiques de base et précautions additionnelles visant à prévenir la transmission des infections dans les établissements de santé Site externe.)          
  vii) Immunisation des patients Développer des processus permettant de s’assurer que l’immunisation antipneumococcique est offerte aux patients à risque élevé dans les milieux de soins de courte durée et les établissements de SLD. (Section VI.1.2.)          
  d) Mesures techniques et administratives Assurer les ressources humaines et financières suffisantes pour soutenir les modifications structurales et systémiques recommandées visant les mesures techniques et administratives, ainsi que la disponibilité et l’usage des EPI. Cela comprend des lavabos pour le lavage des mains, la séparation spatiale, les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC), l’entretien ménager, la buanderie et la gestion des déchets, le nettoyage, la désinfection et la stérilisation. (Voir Pratiques de base et précautions additionnelles visant à prévenir la transmission des infections dans les établissements de santé Site externe.)          
  i) Lavabos pour le lavage des mains Assurer un nombre suffisant de lavabos réservés pour le lavage des mains, distributeurs de savon, lotion à mains et serviettes en papier individuelles bien situés. (Voir Pratiques de base et précautions additionnelles visant à prévenir la transmission des infections dans les établissements de santé Site externe.)          
  ii) Séparation spatiale et espacement Mettre en œuvre un processus afin de détecter les patients atteints d’infections respiratoires aiguës et appliquer des mesures pour assurer le respect des exigences de séparation spatiale appropriées pour réduire l’exposition des patients et des visiteurs aux maladies infectieuses dans les zones cliniques et d’attente. (Section VI.2.2.) Cela comprend :
  • assurer une distance de deux mètres entre les sources infectées (ou personnes présentant des symptômes de SG) et tout hôte réceptif non protégé,
  • placer des barrières physiques appropriées (p. ex. cloisons de verre ou d’acrylique à l’entrée des zones de triage ou d’évaluation), et
  • respecter les exigences sur la séparation spatiale (au moins deux mètres) en concevant de nouveaux établissements de santé ou en préparant la rénovation d’établissements existants.
         
  iii) Systèmes CVC Élaborer un plan procédural pour l’exploitation et la maintenance du système CVC, selon les directives et règlements en vigueur. (Section VI.1.2.)          
  iv) Entretien ménager, buanderie et gestion des déchets Déterminer et appliquer des normes sur l’entretien ménager, la buanderie et la gestion des déchets, conformément aux directives et règlements en vigueur. (Section V.6.2.6.7.)          
  v) Nettoyage, désinfection et stérilisation Déterminer et appliquer, avec surveillance régulière, des normes de nettoyage, désinfection et stérilisation, conformément aux directives, normes et règles en vigueur. (Section V.2.)          
Volet 2 : Planification organisationnelle de la gestion de la grippe pandémique dans les milieux de soins existants et temporaires (Annexe F, section VI.2.)
  Article Activité Complété En cours À débuter Sans objet Remarques
1 Équipe de PCI/ST de planification pandémique Mettre sur pied une équipe multidisciplinaire pour mener l’élaboration et la mise en œuvre du plan de PCI/ST de grippe pandémique, avec des rôles et responsabilités définis pour l’état de préparation, la riposte et la planification du rétablissement. (Section VI.2.1.) Cela inclut d’assurer l’intégration de grippe pandémique :
  • de l’équipe de planification de PCI/ST à l’équipe de planification de la grippe pandémique de l’organisation, et
  • du plan de PCI/ST aux programmes de PCI/ST existants de l’organisation.
         
2 Activités de l’équipe de planification Faire en sorte que les exigences du plan de PCI/ST de grippe pandémique comprennent la façon de le réviser, le regroupement en cohortes et le transfert/transport des patients, la surveillance, les visites, l’éducation et la formation, l’immunisation, l’usage des antiviraux, les équipements et fournitures, ainsi que la gestion des déchets. (Section VI.2.1.)          
  a) Fréquence de révision du plan Mettre au point un processus pour réviser annuellement le plan de grippe pandémique et le mettre à jour avec les nouvelles connaissances, règlements et lois. (Section VI.2.1.)          
  b) Hébergement des patients Élaborer des stratégies et des structures pour héberger les patients atteints de la grippe suivant la section VI.2.2., en prévoyant ce qui suit :
  • de préférence des chambres individuelles pour les patients atteints de tout type de grippe (c.-à-d. saisonnière ou souche pandémique),
  • regroupement en cohortes des patients présentant des symptômes de SG lorsque les chambres individuelles ne sont pas disponibles,
  • pour les IMGA, durant la
    • Période inter-pandémique : les patients souffrant de grippe saisonnière n’ont pas besoin d’être dans une chambre d’isolement pour une IMGA,
    • Période pandémique : les patients atteints de la grippe causée par la souche pandémique peuvent séjourner dans des chambres d’isolement pour infections à transmission aérienne, mais il faut accorder ces chambres en priorité aux patients ayant contracté des infections à transmission aérienne confirmées ou soupçonnées, p. ex. tuberculose, rougeole, varicelle, zona disséminé.
         
  c) Transfert / transport des patients Créer une stratégie pour déterminer comment les patients présentant des symptômes de SG devraient être transférés/transportés dans un intra-établissement ou inter-établissements, suivant la section VI.2.3.          
  d) Surveillance et gestion des maladies respiratoires Établir des mesures pour détecter et gérer les maladies respiratoires affectant les TS, y compris des plans pour prendre en compte les TS à risque élevé de complications s’ils devaient contracter la grippe, notamment les TS enceintes. Ces TS devraient se voir offrir du counselling et une évaluation d’un clinicien de la santé au travail (sinon, de leur clinicien personnel, conjointement avec le personnel affecté à la prévention et au contrôle des infections ou à la santé publique). Ils devraient également recevoir du counselling et de l’éducation portant sur les éléments suivants : information sur les graves conséquences de la grippe, renforcement des mesures protectrices telle que l’ERPS, utilisation appropriée de l’EPI, et accès au traitement et à des médicaments antiviraux. Voir la section VI.3. et le volet 3 ci-dessous. (Section V.3.) Développer des mesures pour détecter et gérer les maladies respiratoires associées à la grippe pandémique affectant les TS. Cela comprend :
  • définitions claires des cas pour détecter les malades individuels ou grappes de malades chez les TS,
  • méthodes de surveillance et directives de riposte contre l’éclosion.
         
  e) Visites Élaborer des lignes directrices et des politiques sur les visites aux patients durant les vagues pandémiques, suivant la section VI.2.3.          
  f) Éducation et formation Développer et mettre en œuvre une éducation et une formation aux compétences particulières à la grippe pandémique pour les TS, y compris la marche à suivre pour faire une évaluation du risque au point de service. (Voir la liste de vérification, volet 4, ci-dessous). (Section VI.4.)          
  g) Immunisation Élaborer des protocoles sur l’administration du vaccin contre la grippe pandémique (lorsque disponible) en vertu du Plan canadien de lutte contre la pandémie d’influenza (Voir PCLPI, Annexe D ) et des initiatives provinciales/territoriales/régionales ou locales de distribution du vaccin contre la grippe pandémique.          
  h) Antiviraux Élaborer des protocoles sur l’usage et la distribution des médicaments antiviraux en vertu du Plan canadien de lutte contre la pandémie d’influenza (Voir PCLPI, Annexe E ) et des initiatives provinciales/territoriales/régionales ou locales de distribution des médicaments antiviraux.          
  i) Équipements et fournitures Mettre de l’avant des stratégies/mesures pour obtenir et maintenir des fournitures suffisantes (incluant le stockage) d’équipements/produits/matériaux recommandés pour prévenir l’exposition à la grippe pandémique et sa transmission dans l’organisation de soins de santé. Cela comprend les DMBA, savons, serviettes individuelles, masques, appareils de protection respiratoire, lunettes protectrices/écrans faciaux, gants, blouses, contenants à objets piquants ou tranchants, etc. (Section V.6.3.)          
  j) Gestion des déchets Déterminer des mesures pour gérer l’augmentation prévue des déchets suite à l’utilisation accrue des EPI jetables. (Section V.6.2.6.7.)          
  k) Affiches Préparer et placer des affiches (multilingues) pour fournir de l’éducation et des instructions, notamment sur l’hygiène respiratoire et l’hygiène des mains, aux TS, patients, visiteurs, etc., et des directions pour se rendre aux zones d’évaluation. (Section VI.2.1.)          
  l) Séparation spatiale Développer des stratégies pour assurer une séparation spatiale appropriée entre les patients présentant des symptômes de SG, ceux atteints du virus de la grippe pandémique et ceux non atteints de la grippe dans les zones cliniques et d’attente de tous les milieux de soins existants et temporaires. (Section VI.2.2.) Cela comprend déterminer au préalable :
  • l’emplacement des zones de soins de la grippe et des zones d’autres soins, incluant des zones de soins séparées pour les unités spécialisées (p. ex., soins intensifs, soins coronariens, maternité, néonatale),
  • l’emplacement de zones d’évaluation séparées pour les patients présentant des symptômes de SG et ceux qui n’en présentent pas,
  • l’emplacement des zones d’attente à l’admission séparées pour les patients présentant des symptômes de SG et ceux qui n’en présentent pas, et
  • d’autres méthodes de prestation des soins ambulatoires et des soins à domicile (p. ex., renouvellement de prescription par téléphone, plan de triage téléphonique, annulation des rendez-vous non urgents et prise de rendez-vous en bloc pour les personnes présentant des symptômes de grippe.
         
  m) Milieux de soins temporaires Développer un plan distinct pour chaque milieu de soins existant et temporaire. L’organisme d’attache responsable d’un milieu de soins temporaire est également responsable de sa planification. (Section VI.2.2.3.) Veiller à ce que le plan de PCI/ST de grippe pandémique du milieu temporaire :
  • soit intégré au plan de PCI/ST de grippe pandémique de l’organisme d'attache,
  • prévoie la planification et l’administration des immunisations appropriées à tous les TS dans les milieux de soins temporaires,
  • soit fondé sur les recommandations publiées en matière de PCI, et
  • soit intégré aux plans d’intervention fédéraux/provinciaux/territoriaux/régionaux relatifs à la grippe pandémique.
         
Volet 3 : Planification organisationnelle du repérage et de la gestion des travailleurs de la santé (TS) présentant des symptômes qui s’apparentent à ceux du virus de la grippe pandémique (Annexe F, section VI.3.)
  Article Activité Complété En cours À débuter Sans objet Remarques
1 Auto-évaluation Développer et implanter un programme éducatif pour les TS sur l’auto-évaluation de la grippe (avec l’outil d’évaluation de la grippe se trouvant dans l’Annexe A) pour déterminer leur état et leur capacité de travailler. Élaborer un processus pour surveiller et analyser l’efficacité et la conformité des auto-évaluations permanentes des TS.          
2 Surveillance Établir des politiques et procédures pour détecter, suivre et gérer les grappes de TS malades dans l’organisation, y compris des processus, définitions de cas, méthodes de surveillance et directives de riposte contre les éclosions.          
3 Immunité contre la grippe Élaborer et mettre en œuvre un processus servant à détecter les TS qui sont immuns à la grippe. L’immunité contre la grippe peut comprendre :
  • les TS qui ont eu une grippe confirmée en laboratoire (durant la pandémie) qui peuvent être considérés comme immuns à la souche de pandémie de grippe, et
  • les TS qui ont été immunisés contre la souche de grippe pandémique, qui peuvent être considérés comme immuns deux semaines après avoir été vaccinés, à des fins de placement au travail (se reporter à l’Annexe D du PCLPI et au Comité consultatif national de l’immunisation).
Développer un programme éducatif sur l’immunisation pour les TS comprenant :
  • des informations sur les TS qui peuvent développer une immunité contre la souche de grippe pandémique (tel qu’indiqué ci-dessus),
  • l’importance pour le TS immun de continuer à s’auto-évaluer pour la grippe quotidiennement (avec l’outil d’évaluation de la grippe se trouvant dans l’Annexe A), et
  • des informations expliquant pourquoi les individus vaccinés devraient continuer à utiliser les EPI appropriés pour se protéger contre la grippe et d’autres agents respiratoires.
         
4 Pénuries de personnel Créer des processus pour combler les importantes pénuries de personnel causées par les TS contractant la grippe dans la collectivité. Cela inclut des critères pour :
  • Permettre aux TS qui ont contracté une grippe bénigne (ou qui manifestent des symptômes s’apparentant à la grippe pandémique) de se présenter au travail, s’ils se sentent suffisamment bien, lorsque surviennent de graves pénuries de personnel. (Note : Dans de tels cas, les TS devraient travailler uniquement avec des patients souffrant de la grippe.
  • Évaluer les TS à risque élevé de complications grippales et déterminer les affectations de travail sécuritaires appropriées.
         
5 Antiviraux Élaborer des protocoles sur l’usage des antiviraux, selon l’Annexe E du PCLPI. Cela inclut :
  • l’usage d’antiviraux prophylactiques n’est pas recommandé, et
  • l’usage des antiviraux est réservé au traitement des individus symptomatiques et au contrôle des éclosions.
         
Volet 4 : Planification organisationnelle de l’éducation et la formation aux compétences des travailleurs de la santé (TS) sur la grippe pandémique (Annexe F, section VI.4.)
  Article Activité Complété En cours À débuter Sans objet Remarques
1 Programme d’éducation et de formation aux compétences Développer et instaurer un programme d’éducation et de formation aux compétences sur la prévention et le contrôle des infections de grippe saisonnière et pandémique pour tous les TS. Cela comprend le moment, le caractère approprié et la méthode de prestation.          
  a) Moment L’éducation et la formation seront données sur une base annuelle à tous les TS sur tous les quarts, dans tous les services, et elles seront intensifiées quand une pandémie de grippe sera imminente.          
  b) Appropriées aux publics visés L’éducation et la formation aux compétences sur la grippe pandémique devraient être adaptées aux publics cibles.          
  c) Méthode de prestation Recourir à diverses méthodes éducatives (p. ex. affiches dans les ascenseurs et aux entrées, brochures, bulletins, sites Web, mini-séances d’éducation durant les changements de quart, jeux de rôle et autres scénarios, etc.).          
2. Contenu de l’éducation et de la formation aux compétences Élaborer et implanter un programme complet d’éducation et de formation aux compétences comprenant le contenu suivant :
  • un examen détaillé du plan de PCI/ST de grippe pandémique de l’organisation, y compris la façon d’y accéder,
  • une discussion sur les processus à la disposition des TS à risque élevé de grippe ou de complications dues à la grippe pour se déclarer eux-mêmes et solliciter une évaluation et du counselling,
  • des informations sur l’importance d’une auto-évaluation de la grippe et une formation en la matière, suivant l’Annexe A.
  • des informations sur la façon dont l’application des mesures sur les PBPA devrait réduire ou prévenir la transmission de toutes les infections, y compris la grippe pandémique. Cela inclut :
    • l’utilisation des précautions contre la grippe pour tous les patients présentant des symptômes de SG,
    • l’examen de l’usage approprié des EPI pour soigner les patients présentant des symptômes de SG,
    • la stricte observation des règles d’hygiène des mains, et
    • l’impact de l’hygiène respiratoire pour réduire la transmission de la grippe.
  • des procédures pour obtenir l’immunisation contre la souche pandémique lorsque le vaccin devient disponible, suivant l’Annexe D du PCLPI .
  • des informations sur l’usage des médicaments antiviraux aux fins de traitement et de riposte contre l’éclosion durant une pandémie, suivant l’Annexe E du PCLPI ,
  • des informations sur les plans en vigueur dans les centres temporaires d’évaluation de la grippe pandémique et les hôpitaux temporaires de grippe, suivant la section VII.1.,
  • des informations sur l’emploi rationnel des EPI durant la propagation de la pandémie,
  • une éducation et une formation pour exécuter efficacement et exactement les évaluations du risque au point de service (ERPS) avant tout contact avec un patient, suivant la section V.7 et l’Annexe D,
  • des informations sur la nouvelle souche de grippe susceptible de mener à une pandémie de grippe,
  • des informations sur le profil clinique prévu de la souche pandémique, y compris le profil clinique des très jeunes enfants et des personnes âgées fragiles atteints de la grippe ou d’autres infections de l’appareil respiratoire,
  • des informations sur le risque posé par la souche de grippe pandémique et les complications possibles pour les groupes à risques élevés,
  • des informations sur les conclusions de l’ERO de l’organisation sur la grippe pandémique et les mesures correctrices adoptées,
  • la prestation d’une formation aux compétences pour l’exécution des ERPS lors d’une pandémie de grippe, et
  • la prestation d’une formation aux compétences sur la façon d’incorporer et appliquer les connaissances acquises dans chaque ERPS, en tenant compte des mesures techniques, ainsi que des politiques et procédures administratives en vigueur au sein de l’organisation.
       

[Page précédente] [Table des matières] [Page suivante]