Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

L'allaitement et la nutrition du nourrisson

Pour donner à l'enfant le meilleur départ possible dans la vie, l'Agence de la santé publique du Canada appuie et promeut l'allaitement comme mode d'alimentation normal et inégalé pour combler, de façon optimale, les besoins des nourrissons et des jeunes enfants sur les plans nutritionnel, immunologique et émotionnel.

Sur cette page

Publications sur l'allaitement

10 bonnes raisons d'allaiter votre bébé | 10 conseils utiles pour réussir l'allaitement maternel

10 bonnes raisons d'allaiter votre bébé    10 conseils utiles pour réussir l'allaitement maternel

Que dois-je savoir au sujet de l'alimentation de mon nouveau-né?

L'allaitement est important pour la santé et le développement de votre bébé

De nos jours, la plupart des femmes allaitent leur enfant. Le lait maternel constitue le meilleur aliment que vous puissiez offrir à votre bébé. Santé Canada et l'Organisation mondiale de la santé recommandent que le lait maternel soit le seul aliment et la seule boisson d'un bébé pendant les six premiers mois de sa vie; par la suite, l'allaitement devrait continuer jusqu'à deux ans et plus en intégrant des aliments solides adaptés à l'âge.

Le lait maternel est produit de façon naturelle et unique par chaque mère pour son bébé. À mesure que votre bébé grandit, votre lait se transforme pour répondre à ses nouveaux besoins, et c'est celui que votre bébé digère le plus facilement. Il contient la quantité adéquate de protéines, de glucides, de gras, de vitamines et de minéraux, ainsi que des anticorps et d'autres facteurs d'immunité qui contribuent à protéger l'organisme contre les infections et les maladies - une protection qui peut durer toute la vie. L'allaitement au sein présente aussi de nombreux avantages pour la santé de la mère. De plus, ce mode d'alimentation favorise le développement d'une relation spéciale entre la mère et son bébé.

Les bébés doivent recevoir de la vitamine D chaque jour

Tous les bébés ont besoin de vitamine D. Il est recommandé de donner aux bébés nourris au sein un supplément de vitamine D de 10 µg (400 UI) dès la naissance, afin de prévenir une carence en vitamine D. Une telle carence risque d'entraîner une maladie des os appelée rachitisme. Les bébés qui ne sont pas nourris au sein n’ont pas besoin d’un supplément de vitamine D, car ce supplément est ajouté aux préparations commerciales pour nourrissons

Il y a peu de contre-indications à l'allaitement au sein

Si vous fumez, vous devriez songer à fumer moins ou à cesser complètement de fumerLien externe . Même si vous continuez de fumer, l'allaitement est important pour la santé de votre bébé et peut aider à réduire certains effets que cette habitude peut avoir sur votre bébé.

Évitez de consommer de l'alcool si vous allaitez, plus particulièrement si votre bébé est très jeune. Par la suite, bien qu'il soit toujours plus sûr d'éviter l'alcool, vous pourrez prendre une petite consommation à l'occasion pourvu que vous le planifiez soigneusement. Il existe des ressources pour vous aider à cet égard, comme les sites Web de Nexus SantéLien externe et de MotheriskLien externe (en anglais seulement).

Si vous êtes atteinte d'une maladie ou si vous prenez des médicaments sur ordonnance, consultez votre médecin.

Le soutien est important

L'allaitement au sein est naturel, mais votre bébé et vous pouvez avoir besoin de temps pour l'apprendre. En fait, jusqu'à six semaines peuvent être nécessaires pour bien maîtriser la pratique de l'allaitement, alors n'abandonnez pas, car c'est important pour votre bébé. Si vous avez besoin de conseils ou de soutien, beaucoup de personnes et de groupes peuvent vous aider, notamment les suivants :

Ils possèdent l'expérience pour résoudre les problèmes que vous pourriez rencontrer, et ils comprendront ce que vous ressentez.

Votre famille, vos amis et l'ensemble de la communauté jouent également un rôle important. Tous peuvent encourager l'allaitement de manière à ce que les mères sentent qu'elles ont leur soutien pour allaiter n'importe où, n'importe quand.

Quels autres aliments solides et liquides conviennent aux bébés?

Pendant les six premiers mois, le lait maternel est le seul aliment solide ou liquide dont votre bébé a besoin pour favoriser au maximum sa croissance et son développement. Les bébés nourris exclusivement au sein n'ont besoin d'aucun autre liquide (à l'exception de leur supplément de vitamine D).

Pour les bébés qui ne sont pas nourris au sein, les préparations commerciales pour nourrissons constituent la solution de rechange la plus acceptable pendant les 9 à 12 premiers mois. Il est important de préparer et de conserver adéquatement les préparations pour nourrissons afin de prévenir toute contamination bactérienne qui pourrait rendre votre enfant malade. Il faut faire bouillir l'eau utilisée pour la préparation pendant au moins 2 minutes, puis faire refroidir celle-ci avant de la servir. Il n'est pas recommandé de donner aux bébés des tisanes ou d'autres boissons.

Même si vous n'allaitez pas votre bébé, le moment de le nourrir est une occasion d'établir un lien entre vous et lui. Les mères et les pères peuvent profiter pleinement de ce moment en serrant l'enfant contre eux, en lui parlant doucement et en le regardant dans les yeux.

À quel moment dois-je ajouter des aliments solides?

Lorsqu'il atteint l'âge de six mois, même si sa principale source alimentaire reste le lait maternel, le bébé est prêt à manger des aliments solides, afin de répondre à ses besoins nutritionnels croissants .

Les premiers aliments solides donnés au bébé peuvent varier selon les cultures et les familles. Il est toutefois important de commencer par des aliments qui contiennent du fer dont les bébés ont besoin pour une croissance saine et le développement  de leur cerveau. Les viandes et leurs substituts (œuf, tofu, légumineuses [haricots, lentilles, pois chiches ]) ainsi que les céréales pour nourrissons enrichies de fer sont de bonnes sources de fer. Offrez à votre bébé deux portions ou plus d'aliments riches en fer chaque jour. Le fer présent dans la viande, le poisson et la volaille est celui que notre organisme assimile le plus facilement, donc essayez de les inclure à l'alimentation du bébé tous les jours.

Outre l'introduction des aliments riches en fer en premier, il n'y a pas d'ordre particulier pour l'introduction des autres groupes alimentaires. Vous pouvez commencer par les aliments nutritifs que votre famille consomme habituellement, pourvu qu'ils soient préparés avec peu ou pas de sel ou de sucre ajouté, et que la texture les rende faciles à manger par votre bébé (mous, en purée, hachés finement, etc.). Vous pouvez aussi acheter des aliments pour bébés du commerce, mais lisez les étiquettes afin de vous assurer qu'il n'y a pas de sel ni de sucre ajouté. Introduisez un seul nouvel aliment à la fois et attendez 2 jours avant d'en présenter un autre au bébé. Ainsi, en cas de réaction allergique, vous pourrez déceler l'aliment susceptible d'être en cause. Assurez-vous que les aliments que vous offrez à votre bébé ont été préparés et conservés de manière salubre et qu'ils sont servis adéquatement. Évitez les aliments qui sont durs, petits et ronds, ou onctueux et collants.

Lorsque votre bébé aura atteint l'âge d'un an, son alimentation devrait comprendre une variété d'aliments nutritifs des quatre groupes alimentaires et ayant diverses textures (moulus, hachés, tendres à manger avec les doigts). Vous pouvez obtenir plus d'information sur les groupes alimentaires et l'alimentation saine en consultant le Guide alimentaire canadienLien externe.

Liens utiles

Ressources et liens à l'intention des professionnels de la santé