Agence de la santé publique du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Partagez cette page

Programme canadien d'épidémiologie de terrain

Bâtir un effectif qualifié, mobile et branché

Le Programme canadien d'épidémiologie de terrain (PCET) de l'ASPC vise à renforcer la capacité du Canada en matière de santé publique. Le programme sert à former des professionnels de la santé publique dans le domaine de l'épidémiologie appliquée - à leur fournir les compétences et à leur apprendre les techniques spécialisées dont ils auront besoin pour régler différents problèmes de santé publique dans des situations réelles.

Il permet aussi de faire appel à des épidémiologistes de terrain, peu importe où leurs services sont requis au Canada ou ailleurs dans le monde, pour appuyer des organisations de santé publique qui doivent intervenir lors d'urgences en santé publique.

Enfin, le programme crée et alimente un réseau dynamique de professionnels de la santé publique afin de favoriser l'échange d'idées, de réflexions et d'information.

Admissibilité

Le PCET accepte deux groupes de candidats à la formation : les EC-05 et les MD-MOF-01. Les candidats du groupe EC-05 doivent être titulaires d'une maîtrise en épidémiologie, en santé publique ou dans une discipline connexe. Les candidats du groupe MD-MOF-01 doivent être titulaires d'un diplôme en médecine d'une école reconnue et avoir une licence pour pratiquer la médecine dans une des provinces ou un des territoires du Canada.

Remarque : Les docteurs en médecine vétérinaire et les diplômés d'écoles de médicine de l'étranger sans permis d'exercice de la médecine au Canada doivent présenter une demande en tant que candidats du groupe EC-05.

En plus de maîtriser l'anglais (la maîtrise du français est un atout), tous les candidats doivent :

  • avoir réussi un cours d'un an de deuxième ou de troisième cycle en biostatistique ou en méthodes d'épidémiologie, ou encore l'équivalent d'un cours d'un an portant sur ces deux sujets;
  • posséder 12 mois d'expérience en santé publique appliquée (en ayant effectué, par exemple : un stage dans le cadre d'un programme d'études supérieures; un stage dans une organisation de santé publique pendant la résidence en médecine; du travail au sein d'une organisation de santé publique qui a pour mandat de mettre en œuvre, d'évaluer ou de promouvoir des programmes de santé publique ou encore de recueillir ou d'analyser des données de surveillance de la santé publique; du travail de nature clinique dans un milieu où des services de santé publique sont dispensés);
  • avoir de l'expérience de l'analyse de données sur la santé à l'aide d'un logiciel statistique;
  • avoir une excellente aptitude à travailler en équipe, à communiquer et à résoudre des conflits.

Description du programme

Les épidémiologistes de terrain sont, pendant deux ans, employés à temps plein de l'ASPC, même si leur travail et leur apprentissage ont lieu dans un organisme d'accueil au sein d'un département ou d'une agence de la santé publique provinciale, territoriale, régionale ou locale. L'organisme d'accueil fournit l'infrastructure, les occasions d'apprentissage et l'encadrement requis pour satisfaire aux exigences du Programme.

Les participants contribuent à des enquêtes sur le terrain, dans des endroits autres que leur milieu d'accueil; règle générale, la durée de ces enquêtes est de plusieurs semaines, et les participants doivent travailler notamment le soir et la fin de semaine.

En plus de l'expérience en milieu de travail susmentionnée, les épidémiologistes de terrain qui prennent part au Programme assistent à des conférences, à des ateliers et à de la formation en classe. Au cours du Programme, ils doivent avoir réalisé les expériences professionnelles qui suivent et qui sont décrites en détail dans les Directives en matière d'expérience professionnelle (DEP) :

  • participer à une enquête sur le terrain;
  • analyser et interpréter un ensemble de données;
  • concevoir, mettre en œuvre, réviser ou évaluer un système de surveillance de la santé publique;
  • rédiger et présenter, aux fins de publication, un article scientifique;
  • rédiger une mise à jour en santé publique à l'intention d'un public scientifique;
  • rédiger et soumettre un résumé en vue d'une conférence scientifique évaluée par les pairs;
  • présenter à un public scientifique un exposé lors d'un séminaire, d'un atelier ou d'une conférence;
  • communiquer des concepts scientifiques complexes à un public non spécialiste;
  • offrir des services à son milieu d'accueil ou au secteur de la santé publique.

Le PCET fait aussi partie du Réseau des programmes de formation aux interventions en épidémiologie et en santé publique (RPFIESP) et répond à certaines demandes du Réseau mondial d'alerte et d'action en cas d'épidémie (RMAAE) de l'OMS, à l'occasion. Grâce à ces partenariats, les épidémiologistes de terrain pourraient avoir l'occasion de présenter leurs travaux lors de conférences internationales et de contribuer à des enquêtes à l'extérieur du Canada.

Présentation d'une demande

Seules les demandes soumises par l'entremise du site Web de la Commission de la fonction publique (CFP) seront acceptées. Pour trouver les postes affichés, cherchez les emplois en utilisant les mots-clés « Épidémiologiste de terrain ».

De nouveaux postes sont publiés sur le site de la CFP à chaque automne. Les affichages fournissent des précisions sur le processus de demande et les dates limites.